Ventre gonflé ménopause, traitements naturels

50% des femmes constatent qu’elles prennent du poids au moment de la ménopause et majoritairement au niveau de leur ventre.

Ménopause et prise de poids vont souvent de paire, pourtant il est possible de contrer ce phénomène par une prise en charge hormonale adaptée et un régime alimentaire spécifique.

La répartition des graisses se modifie à la ménopause

Les émotions peuvent prendre le dessus lors de ce changement hormonal et malheureusement, cela conduit souvent en grignotage.

Si vos problèmes de ventre gonflé et de stockage de graisse au niveau du ventre se sont manifestés depuis la ménopause, le problème est peut être hormonal. En effet, les changements hormonaux peuvent perturber votre flore intestinale.

La diminution des oestrogènes entraine une augmentation de la graisse abdominale.

Le réflexe soja!

Le soja est ce qu’on appelle un phyto-oestrogène, c’est à dire qu’il va imiter l’action des oestrogènes en venant se fixer sur les récepteurs de celui-ci. Il permet donc que le taux d’oestrogènes induit par la ménopause ne descende pas trop bas.

Vous pouvez le consommer sous plusieurs forme

-yaourt

-tofu

-crème

-lait

-pousses de soja

-protéines de soja

-farine 

La constipation

Avec l’âge, les risques de constipation augmente. La constipation correspond à un ralentissement du passage des aliments dans le tube digestifs. Les aliments qui restent trop longtemps dans notre corps vont fermenter et ainsi produire des gaz qui gonflent le ventre.

Pensez à manger des fibres, à boire suffisamment, à consommer suffisamment de magnésium et à prendre soin de votre microbiote.

L’hydratation

Avec l’âge, la sensation de soif diminue.

Je rencontre trop souvent des femmes d’une cinquantaine d’années qui m’avouent ne pas boire plus de 2 verres d’eau par jours pour ne pas avoir à risquer des fuites urinaires. En adoptant cette pratique, elles prennent de grand risque car l’eau est absolument nécessaire au bon fonctionnement du corps humain. Ces femmes, sans s’en rendre compte se trouve dans un état de déshydratation. 

La solution n’est pas de ne pas boire mais de régler leurs problèmes de périnée. Pour cela, je leur conseille toujours d’aller voir un Kinésithérapeute spécialisée dans la rééducation du périnée. La plupart du temps, la rééducation prend quelques semaines voir quelques mois et elles sont ensuite débarrassée de leur problème.

Le sport

La masse musculaire des femmes ménopausée a tendance à diminuer. Cela s’explique par la baisse de la testostérone et de l’hormone de croissance.

Les bouffées de chaleurs parfois provoquées par la ménopause limite les femmes dans leurs activités physiques. Elles sont réticentes à l’idée de faire du sport car elles redoutent de transpirer à grosses gouttes et de finir trempée au moindre effort. Ne vous inquiétez pas, tout ça peut être pris en charge!

Si vous êtes dans cette situation, je vous recommande de prendre rendez vous avec un professionnel qui pourra vous prescrire un traitement hormonal (naturel et sans danger).

Le sport est une activité importante pour rester en bonne santé à tout âge mais surtout après 50 ans. Il permet entre autre de réduire les risques cardio vasculaires, d’accroître la longévité, d’augmenter les défenses immunitaires et de prévenir l’ostéoporose.

Conclusion

Il est essentiel de s’hydrater régulièrement malgré l’absence de soif, de consommer suffisamment de protéines et de faire du sport plusieurs fois par semaine pour contrer la baisse de testostérone et de l’hormone de croissance. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.